Guyane: les pétroliers cherchent plus profond leur brut

Le 17 avril 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les nouvelles ne s'annoncent pas bonnes pour les pétroliers en Guyane française.
Les nouvelles ne s'annoncent pas bonnes pour les pétroliers en Guyane française.
Northern Petroleum

Le groupe pétrolier Shell a annoncé, mercredi 17 avril, qu'il allait prolonger jusqu'à 6.438 mètres de profondeur le forage de son second puits d'exploration au large de la Guyane, après l'échec d'une première recherche qui n'avait pas détecté d'hydrocarbures commercialement exploitables [JDLE].

Dans un communiqué, le groupe britannique Northern Petroleum, associé au projet, a précisé que le prolongement du forage pourrait fournir une information cruciale pour une meilleure compréhension du potentiel d'exploration de cette zone.

Une découverte de pétrole avait été effectuée au large de la Guyane en 2011 [JDLE], lorsqu'un premier forage effectué par Tullow Oil, autre associé au projet, avait rencontré une couche épaisse de 72 m de brut, à une profondeur proche de 6.000 m (2.000 m d'eau et près de 4.000 m sous le fonds de l'océan).

Sur la base de ce premier forage réussi, Shell espérait un gisement d'au moins 300 millions de barils de brut. Afin de confirmer cette découverte, Shell avait démarré en juillet dernier le forage d'un deuxième puits, le GM-ES-2 (ou Zaedyus-2), à proximité du premier, mais la prospection n'a pas détecté d'hydrocarbures commercialisables.

La découverte effectuée l'an dernier avait fait miroiter en Guyane, un des départements les plus pauvres de France, d'énormes retombées économiques potentielles, même si l'exploitation de pétrole, quoi qu'il arrive, ne devait pas démarrer avant la fin de la décennie.

Shell est devenu en février l'opérateur du permis d'exploration au large de la Guyane, dont il détient 45% des parts, devant Tullow Oil (27,5%), Total (25%) et deux autres Britanniques, Northern Petroleum et Wessex, qui se partagent les 2,5% restant.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus