Guyane: dépôt de recours administratifs contre les forages

Le 09 juillet 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les forages au large de la Guyane n'ont pas fini de parler d'eux
Les forages au large de la Guyane n'ont pas fini de parler d'eux

Quatre citoyens et une association de défense des consommateurs ont déposé un recours au tribunal administratif de Cayenne et un recours hiérarchique auprès de la ministre de l'écologie pour excès de pouvoir contre les arrêtés autorisant les forages pétroliers de Shell en Guyane, selon leur avocat Olivier Taoumi.

L'association Conso Guyane, deux médecins, une assistante sociale et un simple citoyen ont déposé un recours auprès du tribunal administratif le 6 juillet dernier. Le recours concerne 4 arrêtés du préfet de Guyane -datés du 11 mai et du 20 juin 2012- autorisant les forages exploratoires ainsi que les recherches par méthode sismique par la compagnie anglo-néerlandaise Shell à 150 kilomètres au large de Cayenne.

Les requérants affirment avoir également envoyé, aujourd’hui 9 juillet, un recours hiérarchique auprès de Delphine Batho, ministre de l'écologie, (qui a deux mois pour statuer), contre ces mêmes arrêtés préfectoraux.

«Aujourd'hui, les conditions de sécurité pour l'environnement ne sont pas réunies, l'étude d'impact sur l'environnement a été bâclée et réalisée par une personne qui n'est pas désintéressée au projet», précise Olivier Taoumi.

«On n'est pas contre le projet, on veut soit une suspension ferme des forages pour que des mesures de sécurité plus importantes soient obtenues, soit une suspension à délai qui permettrait de poursuivre les travaux tout en obligeant Shell à revoir ses méthodes», explique l'avocat.

Pour celui-ci, le recours hiérarchique vise à mettre la ministre devant ses responsabilités et de l'obliger à prendre position sur ces arrêtés.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus