Guide sur les infections dues à l’eau distribuée

Le 11 janvier 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Institut de veille sanitaire (InVS) vient de publier un guide d'aide à la détection et à l'investigation des épidémies d'infections liées à l'ingestion d'eau de distribution. Il s'adresse en particulier aux professionnels des Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (Ddass) et aux épidémiologistes des Cellules interrégionales d'épidémiologie (Cire) qui mènent des investigations en cas de suspicion de contamination de l'eau de distribution ou d'identification de cas groupés de pathologies qui semblent être d'origine hydrique. Certains points sont également destinés aux médecins généralistes et aux exploitants d'eau potable qui sont des «partenaires émetteurs de signaux» et contribuent à l'avancée d'une enquête.

Selon les auteurs, actuellement, «les signaux à la source des investigations d'épidémies proviennent essentiellement du contrôle réglementaire de l'eau et de la découverte par des acteurs de terrains (médecins, responsables d'institution, particuliers) de cas groupés de gastro-entérite. Les signaux issus de l'exploitation de l'eau (pollution accidentelle, panne de traitement) et les plaintes de consommateurs sont en revanche largement sous-utilisés.».

Ce guide souligne les synergies à attendre des échanges interdisciplinaires, notamment dans la phase précoce de l'investigation. Des propositions sont par ailleurs faites pour une meilleure intégration des informations détenues par l'exploitant dans le processus de détection et de prévention des épidémies.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus