Grosse saisie de pièces auto exportées illégalement

Le 13 juin 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
24 tonnes de batteries ont été saisies par les douanes à La Réunion.
24 tonnes de batteries ont été saisies par les douanes à La Réunion.
Douanes

Les trafics de batteries usagées continuent à La Réunion.

Bonne pioche pour les gabelous. Le 4 mai dernier, les services des douanes de l’île de La Réunion font ouvrir trois conteneurs censés contenir pour 7.000 euros de débris de métal. Ils tombent en fait sur 70 tonnes de pièces automobiles.

24 tonnes de batteries

Au menu: 44 t de déchets ferreux et 24 t de batteries usagées. L’exportateur n’étant pas habilité à stocker ni à exporter ce type de déchets par la Dreal[1], le contenu des conteneurs a été saisi.

De Madagascar à l’Inde

Ce type de découverte n’est pas une première dans la région. L’an passé, rappelle un communiqué des douanes, 44 t de batteries usagées ainsi que 506 pneus à destination des pays de la zone Océan indien ont été saisis. «Ce qui surprend, c’est la destination. Habituellement, ce type de déchets est plutôt exporté vers Madagascar. Cette fois, les conteneurs étaient destinés à l’Inde», indiquent les douaniers réunionnais, interrogés par le JDLE.

Deux réseaux de trafiquants

L’année dernière, les douaniers et les gendarmes de l’île avaient démantelé deux réseaux internationaux de trafiquants de batteries. Plusieurs personnes avaient été incarcérées.

Hausse des cours du plomb

Les déchets toxiques étaient exportés illégalement vers Madagascar, où le plomb était extrait dans des ateliers clandestins. Le métal lourd était ensuite réexpédié vers la Chine, le Pakistan et Dubaï. Depuis un an, les cours mondiaux du plomb ont progressé de 23%, aiguisant l’appétit des récupérateurs.

Dans l’Hexagone, les services douaniers ont réalisé, en 2016, 258 constatations en matière de déchets. Un chiffre en progression de 63% par rapport à 2015. Environ 20% de ces infractions portaient sur des déchets dangereux.

 



[1] Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus