Grippe aviaire: l’afsset rassurante quant au risque lié à l’eau

Le 13 juillet 2006 par Laure Pollez
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le risque de contraction de la grippe aviaire par contact avec des eaux superficielles lors d’une activité récréative est «faible à nul», assurent les experts réunis par l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) en réponse à une saisine sur le risque sanitaire lié à la présence, dans l’eau, du virus de la grippe aviaire. Les experts estiment en effet que la probabilité de contamination massive d’un plan d’eau superficiel est très faible. En revanche, ils appellent à plus de vigilance quant au contact rapproché avec des aérosols. Relevant le manque d’informations sur le niveau de contamination des eaux où des oiseaux sont morts, les experts demandent toutefois le renforcement de la collecte et de la diffusion de données sur ce point, ainsi que la possibilité de revoir périodiquement leur conclusion.
Outre ce premier avis sur les risques induits par les activités récréatives en contact avec des eaux de surface, l’Afsset publiera avant la fin de l’année un second avis sur l’exposition des travailleurs en contact avec l’eau.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus