Grenelle: réactions dans l’attente de la mise en œuvre

Le 29 octobre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les représentants d'associations environnementales ont accueilli favorablement le discours final de Nicolas Sarkozy, tout en affirmant rester vigilants quant à l'application des mesures annoncées. «Grenelle de l'environnement: banco!», annonce France Nature environnement (FNE) dans un communiqué, estimant que le président a annoncé un changement de cap et de doctrine en plaçant l'environnement au coeur des politiques publiques. L'Alliance pour la planète, plus mesurée, titre: «Des ambitions, mais des contradictions encore non dépassées».

«On est maintenant à la moitié du gué. Le processus participatif affiché est intéressant, et le président annonce des avancées concrètes, mais le flou continue de planer sur des sujets parmi les plus lourds: pesticides, incinération, nucléaire…», a ainsi déclaré Yannick Jadot, directeur des campagnes de Greenpeace France. De son côté, Nicolas Hulot a indiqué: «Franchement on est entré dans l'ère de l'écologie. On est passé à l'action […]. On donne un prix au carbone qui va permettre des changements de comportement […]. Ce qui est important, c'est qu'on donne un signal».

Les syndicats ont également affiché leur satisfaction. «C'est plutôt une bonne impression [...] on a trouvé de bons équilibres entre la nécessité d'intégrer les intérêts écologiques, et le respect des intérêts économiques», a précisé Laurence Parisot, présidente du Medef. Pour le secrétaire confédéral de la CGT Jean Christophe Le Duigou, satisfait des ambitions affichées, «il faut maintenant trouver les financements pour toutes ces opérations».

Du côté des adversaires politiques, on attend des actes. Béatrice Marre, secrétaire nationale chargée de l'environnement au parti socialiste, parle d'un discours «dont on mesure mal les effets concrets». Selon elle, la question de la mise en oeuvre et des moyens financiers dégagés reste posée. Yann Wehrling, porte-parole des Verts, estime que «l'ensemble des mesures proposées par Nicolas Sarkozy sont séduisantes... à condition qu'elles soient mises en oeuvre». «Jacques Chirac nous a déjà bercés voilà 5 ans avec une sérénade écolo, avec l'absence de résultats que l'on sait», ajoute-t-il.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus