Greenpeace Energy porte plainte contre l’EPR anglais

Le 04 mars 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux plaintes déposées contre le projet de centrale nucléaire de Hinkley Point C.
Deux plaintes déposées contre le projet de centrale nucléaire de Hinkley Point C.
EDF Energy

Et de deux. Plus d’un mois après l’annonce faite par le gouvernement autrichien de contester en justice le business model du projet de centrale nucléaire de Hinkley Point C d’EDF, c’est au tour de Greenpeace Energy.

Dans un communiqué mis en ligne ce mercredi 4 mars, l’opérateur allemand (indépendant de l'ONG) annonce qu’il a mandaté des juristes pour déposer une plainte devant la Cour européenne de justice à Luxembourg.

Le fournisseur allemand d’électricité d’origine renouvelable estime, comme l’Autriche, que l’accord conclu entre le gouvernement britannique et la filiale locale d’EDF viole la réglementation communautaire encadrant les aides d’Etat. Une position que ne partage pas la Commission.

L’accord conclu entre EDF Energy et l’administration Cameron autorise l’électricien à vendre les 26 térawattheures que produiront annuellement les deux réacteurs EPR, qui doivent être construit à Hinkley Point, au prix fixe de 92,5 livres le mégawattheure (117,5 euros). Et ce, 35 années durant.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus