Grande barrière de corail: trois tonnes de carburant à prix cassé

Le 19 septembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Shen Neng 1 s'est échoué le 3 avril 2010 au large du Queensland
Le Shen Neng 1 s'est échoué le 3 avril 2010 au large du Queensland

Les propriétaires du cargo chinois le Shen Neng 1 se sont engagés, ce 19 septembre, à verser 26,3 millions d’euros de dédommagement à l’Australie pour avoir déversé trois tonnes de carburant sur la Grande barrière de corail.

 

 

Le cargo, qui transportait du charbon, s’est échoué le 3 avril 2010 sur un banc de sable au large de l’Etat du Queensland, déversant une partie de sa cargaison sur la plus grande barrière corallienne au monde, sur trois kilomètres de long.

Jusqu’à présent, le groupe Shenzen Energy Transport et son assureur avaient refusé de reconnaître toute responsabilité et rejeté toute réparation. Le gouvernement australien a fini par les convaincre de verser 26,3 M€. «Nos efforts pour récupérer des fonds destinés à nettoyer la pollution envoient un message sans équivoque. Les dégâts à la Grande barrière de corail, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité sont inacceptables», a déclaré le ministre de l’environnement Josh Frydenberg. Il a ajouté que Canberra allait poursuivre tous les propriétaires de bateaux négligents qui endommageraient le site.

 

Un nettoyage beaucoup plus cher

Pour Greenpeace Australie, l’accord n’est tristement pas à la hauteur du dommage. Le nettoyage doit coûter au moins trois fois plus, autour de 95 M€ selon l’ONG. Une opération qui n’est d’ailleurs pas sûre d’aboutir, puisqu’il faut enlever les résidus de la peinture anti-fouling, un composant fortement toxique, aujourd’hui interdit.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus