Grand Paris: déblais recherchent solutions innovantes

Le 21 octobre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les chantiers du Grand Paris Express doivent générer 43 millions de tonnes de déblais dont 70% doivent être valorisés
Les chantiers du Grand Paris Express doivent générer 43 millions de tonnes de déblais dont 70% doivent être valorisés

Le Grand Paris a lancé, ce 21 octobre, un troisième appel à projets visant à valoriser 70% des déblais issus des chantiers du Grand Paris, soit environ 30 millions de tonnes d’ici 2030.

 

La société du Grand Paris (SGP) a décidé d’appliquer la loi! En annonçant vouloir valoriser 70% des déblais issus des chantiers de construction de la ligne de métro Grand Paris Express (GPE), elle respecte la directive-cadre sur les déchets de 2008 et plus récemment, la loi sur la transition énergétique d’août 2015.

Pour traiter ces 30 Mt de déblais -l’équivalent de 37 camions par jour pendant 15 ans- la métropole lance un appel aux solutions innovantes, visant aussi bien la traçabilité, les transports (priorité aux circuits courts et aux alternatives à la route) que la valorisation (réemploi et recyclage).

 

Circuits courts

Pour l’heure, la SGP a lancé la construction de 5 plates-formes fluviales avec Ports de Paris et Canaux de Paris ainsi qu’une plate-forme ferroviaire pour le tri et le transit des déchets. Une dizaine de sites sont aussi étudiés pour l’évacuation par le rail.

 

Traçabilité des déblais

Un outil de traçabilité des déblais a également été mis au point avec le groupement Artémis, en charge de l’assistance à maîtrise d’ouvrage des lignes 15, 16 et 17 du GPE. Il est testé depuis septembre sur le chantier de la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart.

 

Réemploi et recyclage

Côté valorisation, les avancées sont minimes. La SGP annonce seulement l’utilisation d’1 Mt de déblais dans l’aménagement d’un parc urbain situé sur les communes de Chelles (Seine-et-Marne) et de Montfermeil (Seine-Saint-Denis).

Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 12 décembre. Les lauréats (5 au minimum) seront connus mi-janvier. Les travaux, eux, ont commencé depuis juin dernier.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus