Grand Hamster d'Alsace et déchets italiens: la CJCE sévit

Le 30 juin 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le Grand Hamster d’Alsace, menacé d’extinction à cause de la destruction de son habitat, notamment du fait de l’agriculture, n’est pas assez protégé, estime la Commission européenne. Cette dernière a donc décidé de porter plainte contre la France devant la Cour de justice des communautés européennes (CJCE) pour non-respect de ses engagements en faveur de ce petit mammifère, protégé depuis 1993. Alors qu’il lui faudrait 240.000 hectares de territoire protégé, souligne la Commission, l’espèce a été cantonnée dans une réserve de 3.490 hectares. Entre 2001 et 2007, le nombre de terriers recensés du Grand Hamster est passé de 1.167 à 161.

En portant plainte, la Commission européenne souhaite forcer la France a adopté des mesures, réclamées depuis longtemps par les associations. Dans un communiqué, France nature environnement indiquent que «les associations restent prêtes à discuter des possibilités d'aménagement dans les zones à hamster [mais qu’]elles demandent un moratoire sur tous les projets portant atteinte à cette espèce, tant que ses effectifs ne seront pas revenus à des niveaux de populations permettant d'envisager l'avenir plus sereinement».

A noter que jeudi dernier, la CJCE a également adressé un avertissement à l’Italie pour lui demander de résoudre son problème de décharges illégales. Déjà condamnée en 2007 à cause de décharges non contrôlées, l’Italie a reçu un premier avertissement en février 2008 pour ne pas s’être conformée pleinement à l’arrêt de la CJCE. C’est donc son second et dernier avertissement avant de se voir à nouveau infliger des amendes.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus