Golfe du Mexique: retour en force de la zone morte

Le 20 mai 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Elle avait presque disparu. La zone morte revient avec la crue exceptionnelle du Mississipi. Cette zone correspond à une bande côtière où se développent des algues vertes qui appauvrissent le milieu en oxygène. La fameuse zone morte a pris récemment des proportions gigantesques puisqu’elle atteint actuellement plus de 21.000 kilomètres carrés. Ces 5 dernières années, elle en mesurait près de 10.000 en moyenne.

Pendant la saison des pluies, engrais et lisiers, effluents et autres eaux contaminées par les rejets des pots d’échappement s’écoulent dans la rivière Atchafalaya puis dans le Mississipi, avant de terminer leur course plus au sud dans le golfe du Mississipi. Le fleuve en crue drague des quantités énormes d’engrais et de pesticides.

«Nous nous attendons à un phénomène sans précédent d’hypoxie», explique Nancy Rabalais de l’université de Louisiane, c’est-à-dire que l’eau va se trouver dans un état d’oxygénation insuffisant. «Cette prédiction est basée sur le volume d’azote provenant de la rivière

L’azote et le phosphore issus des engrais utilisés par les fermiers américains sont particulièrement toxiques pour la vie marine. Cette zone morte affecte donc l’habitat des crabes, des crevettes, des poissons et des homards qui fuient vers des zones moins profondes. «Quand ils ne peuvent fuir, ils commencent à suffoquer», déclare Matt Rota, directeur scientifique du réseau de restauration du golfe.

Face à cette situation, une seule solution: réduire l’utilisation des pesticides. Or aux Etats-Unis, aucune contrainte réglementaire n’oblige les agriculteurs à surveiller leurs intrants. Toute réduction doit être volontaire.

La «task force» interagences du golfe du Mexique et du fleuve Mississipi s’était fixé pour objectif de réduire cette zone à 3.200 km² d’ici 2015.
 
Avec cette crue exceptionnelle, nul doute que l’objectif sera difficile à atteindre cette année. 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus