Gina MacCarthy, la nouvelle tête de l’EPA

Le 19 juillet 2013 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Gina McCarthy: la nouvelle patronne de l'US EPA.
Gina McCarthy: la nouvelle patronne de l'US EPA.
EPA

Quatre mois après sa nomination par Barack Obama à la tête de l’agence américaine pour l’environnement (EPA), Gina McCarthy vient de remporter l’imprimatur du Sénat. Par 59 voix contre 40, cette femme blanche de 58 ans, native de Boston, a réussi à rallier sur son nom les voix de républicains, dont certains qui ont tenté, pendant 136 jours, de monnayer politiquement cette nomination. Car l’EPA va jouer un rôle central dans la mise en œuvre du plan climatique annoncé par le président américain fin juin [JDLE] et que les milieux conservateurs et certaines industries fossiles ont vilipendé. Pour gagner ses galons, Gina McCarthy aura été soumise à plus de 1.100 questions du comité en charge des questions environnementales au Sénat; seules 25 d’entre elles ne venaient pas des rangs républicains.

Gina McCarthy est une fine tacticienne, décrite comme «sévère mais juste», puisqu’elle a travaillé dans différents Etats en bonne intelligence avec 5 gouverneurs républicains. Mais elle connaît aussi très bien les arcanes de l’EPA, où elle été en charge des questions de qualité de l’air pendant 4 ans sous les ordres de Lisa Jackson[1] [JDLE]. Elle a notamment supervisé l’édiction de la réglementation pour le mercure et les suies. Dans un communiqué, Barack Obama a salué le vote du Sénat: «Forte d’années d’expérience au plan local et fédéral, Gina est un leader éprouvé qui sait comment construire un soutien bipartisan en faveur de solutions environnementales de bon sens, qui protègent la santé et la sécurité de nos enfants tout en soutenant la croissance économique».

L’association américaine du gaz a salué cette nomination, par la voix de son président Dave McCurdy: «Gina McCarthy et moi-même avons une relation de travail constructive, basée sur un dialogue ouvert et honnête, qui va se poursuivre à travers le travail que nous menons d’amélioration des données disponibles sur l’impact environnemental du gaz naturel». Même écho favorable du côté de l’association Environment America: la directrice Margie Alt considère cette désignation comme «la meilleure chose qui puisse advenir pour notre air, notre eau et notre territoire».

 

L’EPA a de gros dossiers sur la planche. Elle est notamment missionnée pour fixer les limites d’émission de gaz carbonique pour les centrales thermiques actuelles (40% des émissions américaines) et à venir. Ces deux propositions de normes, dont les textes sont déjà rédigés, devront être mises sur la table respectivement en juin 2014 et en septembre 2015. L’EPA sait à quel point le sujet est sensible, puisque l’agence avait présenté une première mouture de ces textes en avril 2012, qu’elle a dû remballer devant le tollé suscité dans les rangs républicains et chez les partisans de l’industrie charbonnière.

Gina MacCarthy va également être étroitement associée à la décision de lancer –ou pas- la construction du pipeline Keystone XL. L’édiction de nouvelles règles concernant les émissions des véhicules à moteur et les agrocarburants est dans les tuyaux, mais aussi une réglementation plus stricte pour les opérations liées à la fracturation hydraulique.

Désormais, Barack Obama dispose d’une équipe complète en matière d’énergie et d’environnement. Sally Jewell, un ancien cadre, a pris la tête du département de l’intérieur en avril. Ernest Moniz, ancien professeur de physique au Massachusetts Institute of Technology, a été nommé à la tête du département américain à l’énergie en mai.



[1] Lisa Jackson qui n’a d’ailleurs pas tardé à se recycler dans le secteur privé: Apple s’est empressée de l’embaucher comme vice-présidente pour ses actions environnementales.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus