Gestion des déchets: l’incinération reste la principale solution choisie dans le monde

Le 08 avril 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Ces 10 dernières années, les capacités d'incinération de déchets mondiales sont passées de 160 à 200 millions de tonnes annuelles. Cette tendance devrait progresser, ces 5 prochaines années, jusqu'à 240 millions. Selon une étude intitulée «Le marché mondial des incinérateurs» et réalisée par le cabinet de conseil Ecoprog et l'institut Fraunhofer Umsicht (1), 31 pays abritent 2.500 incinérateurs, dont 1.800 incinérateurs rien qu'au Japon.

L'étude estime que la surface d'espace disponible diminuant, les grands centres urbains ne pourront plus ouvrir de nouvelles décharges et n'auront pas d'autre choix que de se tourner vers l'incinération des ordures, qui réduit leur volume jusqu'à environ 70%, en même temps qu'elle permet l'économie d'énergies fossiles.

Si l'étude constate que l'Europe reste le plus grand marché –Allemagne, Autriche et Pays-Bas connaissent un essor en la matière– la Chine connaît le plus grand boom. Les Etats-Unis, bien qu'ils considèrent l'incinération des déchets comme productrice d'énergie «renouvelable», ne sont pas très favorables à son développement, estime l'étude. Quant au Japon, c'est le seul pays dont la capacité est en recul.



(1) Der Weltmarkt für Müllverbrennungsanlagen






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus