Gel des forages offshore dans le golfe du Mexique

Le 02 décembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L'administration Obama a annoncé mercredi 1er décembre qu’elle n'autoriserait pas de nouveaux forages pétroliers au large de la Floride et de la côte Atlantique, dans le cadre d’un nouveau plan pour l’énergie offshore (2012-2017), suite à la marée noire dans le golfe du Mexique, selon deux agences de presse.

Il s’agit d’un revirement par rapport à la promesse faite en mars dernier par le président américain, avant la catastrophe survenue en mai dernier. L'administration américaine avait alors envisagé d'autoriser de nouveaux forages dans le golfe.

Le secrétaire américain à l’Intérieur Ken Salazar a expliqué que la marée noire résultant du naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon avait montré que l’administration avait besoin de « procéder avec prudence » sur l’exploration offshore, selon Reuters. Cette décision n’aura selon lui qu’un faible impact sur l’approvisionnement futur en énergie, puisque les compagnies pourront développer les ressources encore non explorées mais déjà allouées, dans le périmètre de 12 millions d’hectares du golfe du Mexique.

Saluée par les élus démocrates concernés, cette décision a été en revanche critiquée par plusieurs pétroliers et des élus républicains, vainqueurs de l’élection de mi-mandat.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus