GB: un guide à destination des industries à risque

Le 17 novembre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Direction des installations à risque du HSE publie un nouveau guide de conseils de management pour les dirigeants des entreprises britanniques présentant des risques majeurs. Auparavent spécifiquement destiné aux compagnies pétrolières, il est désormais généralisé à d'autres secteurs, dont les entreprises ferroviaires.

La Direction des installations à risque (HID) du Health and safety executive (HSE), l'inspection du travail britannique, a publié récemment un nouveau guide à l'intention des industries présentant des risques majeurs. L'objectif consiste à les aider à améliorer l'efficacité de leur management et à repenser leur approche des risques industriels afin d'accroître la sûreté des installations et de protéger la santé des employés. Le HID a travaillé avec des entreprises pour la rédaction de cette série de conseils, en particulier les industries chimiques, nucléaires, les compagnies pétrolières, les mines et les entreprises ferroviaires. Le guide vise à actualiser les connaissances sur le management de la sécurité et de la santé, à encourager les responsables à la réflexion sur les risques et enfin à les inciter à améliorer continuellement les résultats des entreprises en termes sanitaires.

Les accidents industriels majeurs de ces dernières années ont montré en Grande-Bretagne que les erreurs de management ont eu un rôle aussi important que les défaillances techniques ou les erreurs humaines sur le terrain. Le sujet est sensible car les accidents d'installations à risque ne concernent pas seulement les travailleurs mais aussi la population voisine des activités concernées et dans le cas du transport ferroviaire les passagers. Le dernier accident ferroviaire en date du 6 novembre près de Reading à l'ouest de Londres a fait six morts et cinq blessés graves. 46 des 61 passagers ont été hospitalisés. Les incidents, même mineurs, dans ce secteur sont nombreux. Pour 2001-2002, sur douze mois, le HSE a comptabilisé par exemple 101 collisions, 85 déraillements et 291 incendies. En tout, ce sont quelques 1709 incidents qui ont été recensés, pour la plupart évitables. Ainsi la moitié des collisions est due à l'ouverture d'une porte d'un train contre un autre train arrivant en sens inverse et ce surtout dans le sud du pays où les systèmes de sécurité des portes sont défaillants.

Ce guide était auparavant destiné aux managers de l'industrie offshore, mais étant donné son succès, le HID a décidé de le généraliser à toutes les activités.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus