Gaz non conventionnels: suspension de l’exploration

Le 11 février 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Visiblement, les compagnies pétrolières appréhendent la contestation de l’exploitation des gaz non conventionnels (GNC). Convoquées jeudi 10 février par Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre en charge de l’écologie et par Eric Besson, ministre en charge de l’énergie, elles ont passé un marché avec le gouvernement français.

 

Les deux ministres ont rappelé aux représentants de Schuepbach Energy, Toreador Energy, Vermilion Rep et de GDF Suez qu’ils avaient missionné le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies et le Conseil général de l’environnement et du développement durable pour éclairer le gouvernement sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux des GNC [ JDLE].

 

Un rapport d’étape doit être remis pour le 15 avril 2011 et le rapport final pour le 31 mai 2011. Les documents seront rendus publics et les conclusions en seront tirées avant fin juin 2011.

 

En contrepartie d’une «éventuelle prolongation de la durée des permis d’exploration», les industriels se sont engagés à suspendre momentanément leurs opérations.

Plus précisément, Schuepbach Energy et Total n’entreprendront aucun forage avant que les conclusions du rapport de la mission ne soient tirées. Toreador Energy et Hess Oil et Vermilion ont accepté de différer le forage des puits après la remise du rapport d’étape et de n’entreprendre aucune fracturation hydraulique avant les conclusions du rapport final.

 

Pour mémoire, Schuepbach Energy mène des travaux de recherche de GNC dans les départements de l’Ardèche, du Gard, de l’Hérault, de l’Aveyron et de la Lozère. Total est actif en Ardèche, dans la Drôme, dans le Vaucluse, dans le Gard et l’Hérault. Associé à Hess Oil, Toreador Energy recherche des hydrocarbures dans les départements de Seine-et-Marne, de l’Aisne, de l’Aube et de la Marne.

 

Initialement, le calendrier des travaux était le suivant: trois essais de fracturation hydraulique sur des puits existants d’hydrocarbures conventionnels situés à Donnemarie, Champotran et Chaunoy à la fin du mois de février par Vermillion; trois forages de puits verticaux (avec possibilité de fracturation hydraulique) dans la région de Château-Thierry par Hess Oil et Toreador Energy au mois de mars; deux forages en octobre pour Schuepbach Energy et un forage pour Total prévu pour le début de l’année prochaine.

 

Les permis de recherche de GNC sont consultables à l’adresse suivante :

www.developpement-durable.gouv.fr/-Les-ressources-du-sous-sol,312-.html

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus