Gaz fluorés: une baisse pas très franche dans l’UE

Le 14 décembre 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les appareils réfrigérants, champions des HFC.
Les appareils réfrigérants, champions des HFC.

Alors que l’Union européenne s’est engagée à réduire des deux tiers les émissions de ces gaz au pouvoir réchauffant sans égal, leur commerce se porte bien, constate l’Agence européenne de l’environnement (AEE).

Très lentement, l’UE diminue sa production, ses imports et ses exports de gaz fluorés[1]. Alors que Bruxelles ambitionne en 2030 une réduction des deux tiers (par rapport à 2010) des émissions de ces gaz au potentiel réchauffant sans égal -qui représentent 3% des émissions des 28-, la tendance pour 2015 est contrastée, détaille l’AEE dans un rapport publié ce 13 décembre.

Augmentations par rapport à 2013

Leur production a diminué de 5% (en équivalent CO2). Les importations ont diminué de 40% (tant en tonnes qu’en équivalent CO2) par rapport à l’année précédente -qui avait connu une activité exceptionnelle, avec un boom dans la climatisation au plan mondial- mais sont en augmentation de 8% par rapport à 2013. Enfin, les exportations ont légèrement baissé par rapport à 2014, mais sensiblement augmenté par rapport à 2013 (+18% en tonnage et +23% en équivalent CO2). Quant aux stocks, ils ont diminué de 24% par rapport à 2014, mais ils ont augmenté de 9% en tonnages, et diminué de 3% en équivalent CO2.

Les HFC, gaz rois

Ce sont surtout les HFC qui sont au cœur des échanges dans l’Union. Mais s’ils constituent 94% des importations, 95% des stocks et 90% de la production en tonnage, on peut noter que la production d’hexafluorure de soufre (SF6) mesurée en équivalent CO2 est également conséquente (et prendra le chemin de l’export).

-85% en 2036

Le 15 octobre 2016, un accord contraignant sur la production et l’utilisation des HFC a été conclu dans le cadre du protocole de Montréal. Il prévoit notamment qu’à partir de 2019, les pays les plus industrialisés (dont l'UE) devront réduire de 10% utilisation et production de HFC. Le but final de l’amendement de Kigali étant de faire baisser de 85% utilisation et production de HFC dans le monde, avec une échéance à 2036 pour les pays riches.

Air conditionné

763 entreprises ont fait état d’activités ayant recours à ces gaz fluorés. Toutes ces données n’incluent pas, sauf exception, les gaz fluorés contenus dans des produits manufacturés. Néanmoins, ce sont dans les secteurs de la réfrigération, de l’air conditionné et du chauffage que les baisses les plus importantes ont été enregistrées. «Cela peut mettre en évidence une tendance à utiliser des réfrigérants avec un pouvoir réchauffant moindre», écrit l’AEE.

 

 

 

 

 



[1] Les hydrofluorocarbures (HFC), les perfluorocarbones (PFC), l’hexafluorure de soufre (SF6) et le trifluorure d'azote (NF3), soit 70 gaz au total.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus