Gaz de schiste: une mission d’information créée en Dordogne

Le 15 mai 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Dordogne est concernée par deux demandes de permis
La Dordogne est concernée par deux demandes de permis

Le conseil général de la Dordogne a créé, le 14 mai, une mission d’information et de vigilance sur l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste, suivant l’exemple du Lot-et-Garonne, qui a ouvert la voie le 21 mars.

«La Dordogne est directement concernée par deux demandes de permis d’exploration, autour de Cahors et de Beaumont de Lomagne», a précisé à l’AFP Germinal Peiro, qui préside cette nouvelle commission et qui dit avoir été alerté par des associations de protection de l’environnement. La première demande couvrirait une zone de 5.700 kilomètres carrés et touche la Dordogne mais aussi trois départements de Midi-Pyrénées. Le second dossier s’étalerait sur une zone de 10.405 km2 sur 8 départements de Midi-Pyrénées et d’Aquitaine, selon le ministère de l’écologie.

Selon Germinal Peiro, ni les maires, ni les conseils généraux, ni les députés, ni la préfète n’auraient été informés de ces permis.

Ce député de Dordogne a donc décidé d’en savoir plus. Il compte auditionner les services de l’Etat et saisir le préfet de l’Aveyron, chargé de coordonner le dossier de Cahors.

Le 13 mai, 400 à 500 personnes ont formé à Auch une chaîne humaine pour appeler à la mobilisation dans le Gers (voir JDLE).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus