Gaz de schiste : Québec va modifier son régime de redevances

Le 13 octobre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 Le Québec possède des réserves de gaz de schiste suffisantes pour l’exportation, a déclaré le ministère des finances du Québec le 12 octobre au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement.

« Le forage annuel de 250 puits permettra de dépasser les besoins québécois dès la 7e année après le lancement de la phase commerciale de l'industrie », prévoit le ministère.

En outre, le Québec compte modifier son régime de redevances sur la production de gaz naturel. Luc Monty, sous-ministre adjoint à la politique budgétaire et à l'économie, a indiqué que le gouvernement régional s'inspirerait de ce qui se fait dans les autres provinces du Canada, notamment en Alberta et en Colombie-Britannique. Dans ces provinces, le taux des redevances varie avec le prix du gaz naturel, la production des entreprises et la facilité d'accès à la ressource.

Au Québec, les taux de redevances sont fixes : 10 % pour les premiers 3 millions de pieds cubes[1] produits quotidiennement dans un puits donné ; 12,5 % pour l'excédent.



[1] Pour mémoire, 1 pied cube correspond à 0.0283 m3.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus