Gaz de schiste: Obama demande l’avis d’experts sur la fracturation hydraulique

Le 09 mai 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Ils sont sept. Sept experts nommés le 5 mai dernier et qui, selon un article du New York Times, vont devoir réfléchir sur la manière d’utiliser de manière plus sûre et plus propre la fracturation hydraulique. Le gouvernement d’Obama déclare vouloir éviter que les mêmes défaillances réglementaires aboutissent à une catastrophe similaire à celle de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, dans le golfe du Mexique.

Le secrétaire à l’énergie, Steven Chu, a demandé à ces experts conduits par John Deutch, un ancien directeur de la CIA, de faire des recommandations dans les 90 jours. Ils auront ensuite trois mois supplémentaires pour établir une nouvelle réglementation en matière de sécurité et d’environnement, applicable par les Etats et les régulateurs fédéraux.

«Les vastes ressources de gaz de l’Amérique peuvent générer de nombreux nouveaux emplois, mais nous devons être sûrs d’exploiter ces ressources en toute sécurité», a déclaré Steven Chu le 5 mai dernier.

 
Dans les heures qui ont suivi cette annonce, les républicains ont dénoncé cette mission comme faisant doublon avec la mission d’expertise de l’Agence de protection de l’environnement (EPA, selon l’acronyme anglais), entraînant un gaspillage: la fracturation hydraulique est employée depuis plus de 60 ans et l’EPA possède suffisamment d’autorité pour réguler cette activité.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus