Gaz de schiste: New York relance la concertation

Le 08 septembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Un an après avoir décrété un moratoire sur les forages de gaz de schiste [JDLE], l’Etat de New York pèse le pour et le contre d’une reprise de l’exploitation de ces hydrocarbures souvent décriés.
 
Mercredi, le ministère régional de l’environnement (DEC, selon l’acronyme en anglais) a publié une volumineuse étude sur les avantages et les inconvénients du développement d’une telle industrie dans l’Empire State. Un rapport grâce auquel les new-yorkais pourront se déterminer sur l'opportunité ou non de relancer l'exploitation des shale gas.
 
Estimant que les réserves locales permettent l’exploitation des hydrocarbures durant une soixantaine d’années, les rapporteurs avancent que le développement de plusieurs milliers de puits pourrait créer une trentaine de milliers d’emplois directs et autant d’indirects.
 
De son côté, l’Etat pourrait espérer jusqu’à 185 millions de rentrées fiscales supplémentaires, chaque année.
 
Au chapitre des méfaits annoncés: les risques que l’hydro-fracturation fait peser sur le sous-sol et l’eau, les énormes consommations d’eau des puits d'exploration, un fort accroissement du trafic de poids lourds. Sans oublier l’envolée des prix de l’immobilier local générée par un afflux de professionnels de l’exploitation gazière ; des personnels, en général bien payés.
 
Un détail: les auteurs du rapport ne rappellent à aucun moment que la production de gaz de schiste accroîtra mécaniquement les émissions de gaz à effet de serre. Il est vrai qu'outre-Atlantique, le sujet ne passionne guère.
 
Après avoir découvert, en juillet dernier, un projet de nouvelle réglementation encadrant l’exploitation des gaz de schiste, les citoyens du troisième Etat le plus riche des Etats-Unis ont jusqu’au 12 décembre pour donner leur avis sur une possible levée du moratoire.
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus