Gaz de schiste: les foreurs veulent être entendus

Le 12 avril 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon une dépêche AFP datée d’aujourd’hui 12 avril, l'Association des foreurs d'huile et gaz de schiste demande, dans une lettre ouverte aux députés, que l'un de ses adhérents soit auditionné avant l'examen en urgence le 10 mai d'une proposition de loi visant à interdire l'exploration et l’exploitation de ce type d'hydrocarbures.

«Nous vous suggérons d'auditionner l'un de nos adhérents qui s'est spécialisé depuis une quinzaine d'années dans les problèmes de gaz de schiste et pourra répondre aux questions que vous vous posez», écrivent le président Jacques Sallibartant et le vice-président Jean-Claude Remondet dans une «lettre ouverte aux députés», datée du 11 avril.

Une lettre adressée «en particulier aux 124 signataires de la proposition de loi» qui sera examinée à l'Assemblée.

Ils proposent d'organiser cette audition «dans les locaux de l'Assemblée nationale ou dans ceux de l'UMP, à votre convenance, mais avant que l'irréparable ne soit commis».
 
Le gouvernement a ouvert la voie aujourd’hui à l'examen en urgence de la proposition de loi déposée par le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob. Deux autres propositions de loi analogues, l'une du PS et l'autre de Jean-Louis Borloo, ont également été déposées.
 
Les foreurs rappellent, dans cette missive de trois pages, que «quelque 6.000 forages ont été effectués en France, dont 3.800 se trouvent dans le Bassin de Paris, soit environ 1.500 forages d'exploration, qui ont découvert quelque 55 champs de pétrole et un champ de gaz au cours des années 50».
 
Réfutant les arguments des écologistes, ils ajoutent que, «à notre connaissance, il n'y a jamais eu de nappes phréatiques contaminées».
Quant aux accusations de polluer les sous-sols avec les produits chimiques utilisés lors des forages, ils affirment que les substances chimiques ne représentent que 0,5% du volume injecté pour l'extraction.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus