Gaz de schiste: le Québec sous le feu de la critique

Le 01 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Nos cousins canadiens ont débuté, avec un peu d’avance, l’exploitation des gaz non conventionnels (GNC) et notamment des gaz de schiste. Dans un rapport remis jeudi 31 mars à l’Assemblée nationale, le commissaire au développement durable, Jean Cinq-Mars, dresse un bilan critique de la gestion régionale de ce dossier.

 

Le haut fonctionnaire constate que les ministères en charge de l’environnement et des ressources naturelles «ne sont pas encore parvenus à s'organiser adéquatement pour encadrer l'industrie».

 

Plus grave, le principe de précaution n’aurait pas été mis en pratique. «Le principe de précaution doit être pris en compte lorsqu’on envisage de nouveaux projets. C’est le cas notamment pour le développement des gaz de schiste dont plusieurs éléments demeurent inconnus, tels les effets réels sur le milieu ou les coûts pour la société à moyen ou à long terme.»

 

Jean Cinq-Mars regrette aussi que des garanties financières «proportionnelles aux risques reliés aux opérations en cause» ne soient pas demandées aux compagnies gazières.

 

Enfin, le rapport note «l’insuffisance des inspections qui ont été menées jusqu’à présent lors des étapes critiques».

 

Pour sa défense, la ministre québécoise des ressources naturelles, Nathalie Normandeau, ne voit «rien d’accablant» dans le rapport. Pour autant, rappelle La Presse, le haut fonctionnaire de son ministère, en charge du dossier, a été appelé à d’autres fonctions. Et une direction des hydrocarbures est en cours de création.

 

Le quotidien de Montréal indique également que la Belle province perçoit de très faibles revenus des 29 puits en activité: 200.000 dollars canadiens (145.389 euros) par an. Par comparaison, la Colombie britannique, en mettant les concessions aux enchères, a encaissé 2,4 milliards de dollars (1,69 milliard d’euros).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus