Gaz de schiste : l’Ohio rachète l’eau polluée de Pennsylvanie

Le 12 juillet 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

«Je ne veux pas que nous devenions la décharge de la Pennsylvanie.» Greg Bizzarri, président d’une association de Belmont County ne souhaite pas que l’Ohio soit submergé par les eaux issues de l’exploitation des gaz de schiste de l’état voisin. Car depuis des mois, les compagnies pétrolières qui exploitent le gisement de la formation Marcellus, en Pennsylvanie, envoient les eaux employées pour la fracturation hydraulique dans l’est de l’Ohio.

La faute aux 6 puits-poubelles de Pennsylvanie qui sont arrivés à saturation. Conséquence : les compagnies de forage cherchent des exutoires pour leurs déchets liquides. Au cours du dernier semestre de 2010, les foreurs ont envoyé près de 56 millions de litres de ces eaux contaminées dans l’état voisin. Et pour le premier trimestre 2011, le volume de ces eaux polluées transportées vers l’Ohio a augmenté de 25%.

En contrepartie, l’Ohio, devrait engranger 1 million de dollars (soit 700.000 euros) de taxes. Les eaux issues de la fracturation hydraulique sont extrêmement chargées en sels et autres produits chimiques.

Pour libérer les gaz stockés dans le sous-sol, les pétroliers, utilisent environ 15 millions de litres par puits. Chargé en produits chimiques et injecté sous haute pression, le fluide trace son chemin sous terre mais un cinquième revient en surface toujours chargés de produits chimiques, mais aussi de sels et de débris de roches.

La réglementation encadrant l’exploitation du gisement Marcellus se durcissant, les foreurs envisagent de recycler l’eau de fracturation. Nombre d’entre eux estiment pouvoir recycler environ 90% de cette saumure, et acheminer les 10% restant vers l’Ohio.

«Je veux juste être sûr que l’eau qui arrive dans l’Ohio n’est pas dangereuse pour les populations» conclut Greg Bizzarri.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus