Gaz à effet de serre: nouveaux objectifs pour l’Ontario

Le 20 juin 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le Premier ministre de cette province canadienne, Dalton McGuinty, a annoncé pouvoir réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 6% par rapport aux niveaux de 1990 d'ici 2014. Selon un communiqué du gouvernement ontarien publié le 18 juin, la fermeture des centrales à charbon permettra d'atteindre 50% de l'objectif. Environ 15% seront atteints grâce à des investissements dans les transports en commun et à des initiatives prises avec le gouvernement fédéral et d'autres partenaires. 15% proviendront de politiques telles que les incitations envers les municipalités pour réduire les émissions de GES, et le reste de la recherche et de l'innovation dans de nouvelles technologies.

«Nous faisons notre part pour combattre le changement climatique d'une façon ambitieuse et réaliste, en fermant les centrales au charbon, en encourageant les économies d'énergie et en investissant dans une infrastructure qui aide les Ontariens à réduire les émissions de GES. Nous allons encore plus loin, en établissant pour l'avenir de nouveaux et rigoureux objectifs qui misent sur tout ce que nous avons réalisé, ensemble, au cours de ces quatre brèves années», a déclaré Dalton McGuinty. Le plan gouvernemental vise également à réduire les GES de 15% par rapport aux niveaux de 1990 d'ici 2020, et de 80% d'ici 2050.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus