Gaz à effet de serre: l’Europe inflexible

Le 14 avril 2005 par Bertrand Beauté
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
drapo europe
drapo europe
La Commission européenne a décidé mardi 12 avril d’engager des procédures contre le Luxembourg, Malte et la Pologne. Ces trois Etats membres n’ont pas communiqué les données concernant leurs émissions de gaz à effet de serre en 2003, alors qu’ils devaient les soumettre avant le 15 janvier. Le même jour, l’Union européenne (UE) a rejeté la demande du Royaume-Uni d’augmenter ses quotas d’émission de CO2. Le Plan national d’allocations de quotas (Pnaq) du Royaume-Uni, accepté par Bruxelles en juillet 2004, prévoyait l’octroi aux entreprises établies sur le territoire britannique de quotas correspondant à 736 millions de tonnes équivalent CO2, sur la période 2005-2007. Les autorités du Royaume-Uni ont demandé que ces quotas d’émission soient portés à 756 millions. Requête jugée irrecevable par la Commission. Le Royaume-Uni aurait toutefois déjà annoncé qu’il contesterait cette décision devant la Cour européenne de justice.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus