Gaspillage alimentaire : la loi Garot doit être élargie

Le mercredi 12 juin 2019 à 17h 44 par Stéphanie Senet
Après la grande distribution, coup de projecteur sur les producteurs et les restaurateurs
Après la grande distribution, coup de projecteur sur les producteurs et les restaurateurs

Trois ans après son entrée en vigueur, la loi Garot contre le gaspillage alimentaire a permis de multiplier les dons de la grande distribution aux associations. Cette politique doit désormais viser producteurs, consommateurs et restaurateurs selon le rapport d’évaluation présenté ce 12 juin par la députée Graziella Melchior (Finistère, LREM).

Extrait : Avec 10 millions de tonnes de denrées alimentaires gaspillées chaque année, la marge de manœuvre reste immense en France. La loi Garot du 11 février 2016 a ciblé les seuls déchets de la grande distribution, pesant 14% des...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus