Gare au méthane de l’Antarctique

Le 30 août 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les glaces anterctiques pourraient stocker 400 milliards de tonnes d'hydrates
Les glaces anterctiques pourraient stocker 400 milliards de tonnes d'hydrates

Régulièrement, glaciologues et climatologues alertent sur les risques que font courir au climat les relâchements de méthane, normalement emprisonné dans le permafrost de l’Arctique ou dans les grands fonds marins, sous forme d’hydrate de gaz [JDLE].

Sous l’effet du réchauffement, les surfaces perpétuellement gelées de l’hémisphère Nord et les grands fonds marins relâchent de plus en plus de méthane, un gaz à effet de serre dont le pouvoir de réchauffement global est 25 fois supérieur à celui du CO2.

Dans un article publié dans Science il y a deux ans, Natalia Shakhova, du Centre de recherche arctique de Fairbanks (Alaska, Etats-Unis), estimait ces dégazages à 8 millions de tonnes par an: soit 200 Mt équivalent CO2 par an.

Cette même menace existe aussi aux antipodes. Dans un article publié le 29 août dans Nature, une équipe, dirigée par Jemma Wadham (université de Bristol) estime le volume d’hydrates de méthane stocké sous les glaces antarctiques.

Les chercheurs estiment ainsi qu’une partie des calottes de l’Antarctique occidental et oriental renferme 21.000 Mdt de carbone organique; les restes, en quelque sorte, de la vie qui proliférait, il y a 35 millions d’années, quand le grand continent du sud était soumis à des climats moins rigoureux qu’aujourd’hui.

Les travaux de modélisation indiquent que les sédiments glacés pourraient stocker quelque 400 Mdt d’hydrates et de méthane libre (soit 10.000 Mdt équivalent CO2). Une bombe climatique qui explosera si les glaces fondent aussi vite au sud qu’au nord [JDLE].

http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-arctique-relargue-du-methane-desesperement,28708

http://www.nature.com/nature/journal/v488/n7413/full/nature11374.html

http://www.journaldelenvironnement.net/article/la-peau-de-chagrin-arctique,30382

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus