Gap se lance dans la thermographie aérienne

Le 08 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 6 février, la ville de Gap a lancé une opération de thermographie aérienne afin d’établir une cartographie précise des déperditions de chaleur dans les bâtiments publics et privés de l'agglomération. Pendant 3 jours, un hélicoptère équipé d'une caméra infrarouge captera le rayonnement énergétique produit par les fuites d'énergie dans les habitations. Un prisme de 6 couleurs, du bleu foncé au rouge clair, indique le niveau d'isolation ou de déperdition d'énergie pour chaque construction. Les photos infrarouges sont ensuite analysées et transformées en cartes thermiques lisibles par tous. 28 clichés thermiques, dont chacun représente 140 hectares du territoire de la commune, seront présentés aux habitants de l'agglomération en mai. L'opération coûtera au total 109.250 euros HT, dont la moitié financée par l'Union européenne. En mars 2004, ce procédé avait été utilisé par la communauté de communes de Dunkerque. Les relevés thermiques permettent parfois de révéler de vrais dysfonctionnements ou problèmes de construction, comme en témoigne le cas d'un lotissement de 10 maisons, où la laine de verre ayant manqué pour les 2 dernières bâtisses, ces dernières se sont retrouvées dépourvues d'isolation.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus