Galaxy Note 7 de Samsung: une bombe à déchets?

Le 03 novembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
4,3 millions de modèles ont été produits selon Greenpeace
4,3 millions de modèles ont été produits selon Greenpeace

Potentiellement explosif, le dernier smartphone de Samsung est repris par son constructeur. Reste à savoir ce que l’industriel coréen fera de ces millions de terminaux et de leurs composants.

 

C’est Greenpeace qui a directement interpellé le fabricant, le 1er novembre. En se basant sur une évaluation de l’institut allemand Öko, l’ONG estime que 4,3 millions de smartphones défectueux représentent une gisement de métaux: plus de 20 tonnes de cobalt, plus d’une tonne de tungstène, 1 t d’argent, 100 kilogrammes d’or, de 20 à 60 kg de palladium.

Le tiers des 4,3 millions de ce modèle de smartphone ont été vendus dans une dizaine de pays dont la Corée du Sud, les Etats-Unis, le Canada, le Mexique, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les Emirats arabes unis, Singapour, Taïwan, la Chine…

 

Un précédent en 1995

 

Pourtant, Samsung n’a toujours pas tranché sur l’avenir de ces ressources. Seront-elles enfouies? Réutilisées? Recyclées? Le communiqué officiel, en date du 18 octobre, évoque seulement le remboursement et le remplacement de l’appareil.

«Cet incident montre combien le système actuel de production est fragile et générateur de déchets. Samsung a l’occasion de repenser son modèle de production pour améliorer la récupération des métaux précieux et des terres rares, et pour redessiner des produits qui se réparent, se réutilisent ou se recyclent plus facilement», affirme Jude Lee, chargé de campagne à Greenpeace Asie de l’Est. Interrogé par le JDLE, le fabricant n’a pas donné suite à notre demande.

Greenpeace note qu’en 1995, Samsung avait déjà rappelé 150.000 téléphones du modèle Anycall et les avait brûlés.

Selon un rapport parlementaire présenté le 29 septembre, 100 millions de téléphones portables dorment dans les tiroirs rien qu’en France.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus