Fukushima: trois responsables de Tepco en justice

Le 29 février 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'évacuation de Fukushima en question.
L'évacuation de Fukushima en question.
DR

Une première au Japon.

L’obstination des citoyens a payé. Pour la première fois depuis la catastrophe de Fukushima, trois responsables de Tepco, l’exploitant de la centrale nucléaire accidentée, vont être traduits en justice, a indiqué la télévision publique japonaise, NHK.

PDG de l’électricien tokyoïte en mars 2011, Tsunehisa Katsumata (75 ans), et les deux vice-présidents, Sakae Muto (65 ans) et Ichiro Takekuro (69 ans), vont être jugés pour négligences professionnelles.

L'obstination du jury populaire

Les trois dirigeants sont soupçonnés d’avoir involontairement provoqué la mort de 44 personnes âgées lors de leur évacuation d’un hospice à Futaba, ainsi que des dommages corporels à 13 autres personnes. Selon la NHK, ils plaideront non coupables.

Ce procès, dont la date n’est pas encore connue, sera une première. Poursuivis une première fois, les dirigeants de Tepco avaient finalement été relaxés, il y a 13 mois, par la justice nippone, faute de preuve. Cette décision avait été contestée, en juillet 2015, par un jury populaire qui a finalement obtenu l’inculpation des trois prévenus.

Ce dénouement intervient quelques jours après que Tepco a avoué avoir dissimulé, plusieurs semaines durant, la fusion de trois cœurs de la centrale, consécutive au tsunami.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus