Fukushima : Tepco peine à trouver des liquidateurs

Le 06 mai 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après avoir pénétré, jeudi  5 mai, dans le bâtiment réacteur de la première tranche de Fukushima Dai-Ichi, les techniciens attelés aux réparations de la catastrophe progressent. Vendredi, l’exploitant a annoncé que le volume d’eau douce injecté dans le réacteur avait plus que doublé (14 mètres cubes par heure). Tepco prévoit, par ailleurs, de totalement remettre en eau le cœur du réacteur en trois semaines. Enfin, un système complémentaire de climatisation devrait être mis en service, d’ici juin, dans le bâtiment réacteur pour abaisser la température de l’eau circulant autour du réacteur.
 
Cela étant, la compagnie tokyoïte commence à avoir du mal à trouver des « liquidateurs » pour travailler sur son site accidenté. Comme l’indique le quotidien japonais Asahi Shimbun, la plupart des sous-traitants qui sont déjà intervenus à Fukushima Dai-Ichi refusent d’y retourner. La peur des radiations, bien sûr, mais aussi les très difficiles conditions de travail expliquent leur décision.
Pour tenter de les faire revenir, Tepco a promis d’améliorer leur ordinaire : nourriture de qualité, douches et dortoirs collectifs. Pas sûr que cela suffise.
Le 3 mai, 1.312 personnes travaillaient sur le site dévasté.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus