Fukushima présente un moindre risque

Le 22 décembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Tepco a mis en sécurité plus de 1.500 assemblages de combustible.
Tepco a mis en sécurité plus de 1.500 assemblages de combustible.
Tepco

Le danger nucléaire a un peu diminué aux alentours de Fukushima. Samedi 20 décembre, Tepco a confirmé avoir totalement vidé la piscine de refroidissement du réacteur numéro 4.

Initiée en novembre 2013, cette opération a permis de mettre en sécurité, dans la piscine du bâtiment de la 6e tranche de la centrale accidentée, 1.353 assemblages de combustible usé et 202 assemblages neufs. Désormais, l’électricien tokyoïte doit faire de même pour les combustibles stockés dans les piscines des réacteurs 1, 2 et 3.

Mauvaise nouvelle, en revanche, pour les habitants des zones contaminées. Selon Kyodo, le gouvernement japonais aurait renoncé, en fin de semaine dernière, à son plan de gestion des terres contaminées. Rendu public en janvier 2014, ce programme prévoyait d’entreposer, pendant 30 ans, des millions de tonnes de terres contaminées, sur deux sites situés à Futaba et Okuma, dans l’attente de la construction d’un site de stockage définitif. Les premiers transferts de déchets devaient débuter en janvier 2015.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus