Fukushima: la radioactivité en mer remonte

Le 04 mai 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le niveau des substances radioactives a nettement augmenté en mer à une quinzaine de kilomètres au large de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-Ichi, accidentée après le tsunami du 11 mars, a indiqué mercredi 4 mai l'opérateur de la centrale, dans un communiqué.
 
Des échantillons collectés dans le lit marin montrent une contamination de 1.400 becquerels de césium 137 par kilogramme, selon Tepco. Ce chiffre est 600 fois supérieur au niveau maximum de 2,3 Bq trouvé jusqu'à présent au large de la côte nord-est où se trouve la préfecture de Fukushima.
 
L’activité des échantillons prélevés vendredi dernier atteignaient également 1.300 Bq de césium 134 et 190 Bq d'iode 131, selon un communiqué de Tepco. Ces analyses sont les premières effectuées sur le lit marin depuis l'accident du 11 mars.
 
La présence de césium 137 et 134 était trop faible jusqu'à présent pour être mesurée, a déclaré une porte-parole de l’électricien. L'opérateur n'a pas précisé si les niveaux actuels sont considérés comme dangereux. Des échantillons prélevés à un autre endroit, à 20 km de la centrale, montrent des niveaux pareillement élevés. «Nous ne pouvons rien dire après ces essais. Nous allons effectuer d'autres prélèvements et continuer à surveiller», a ajouté la porte-parole. Les premiers échantillons ont été prélevés à une profondeur comprise entre 20 et 30 mètres, à 3 km de la côte.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus