Fukushima: l’AIEA appelle le Japon à se focaliser sur l’essentiel

Le 14 octobre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des experts de l'AIEA ont appelé, vendredi 14 octobre, le Japon à décontaminer en priorité les zones habitées proches de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Dai-Ichi, afin de réduire les risques encourus par la population.
 
La mission de l'Agence internationale de l'énergie atomique, composée de 12 spécialistes internationaux, a rendu public à Tokyo un rapport préliminaire faisant l'éloge des opérations de nettoyage menées dans la préfecture de Fukushima (nord-est), après la catastrophe du 11 mars.
 
Mais l'équipe, arrivée le 7 octobre au Japon à la demande du gouvernement, a enjoint aux autorités nippones de faire preuve de plus d'efficacité face à ce «problème énorme».
 
«Nous voulons expliquer qu'il est nécessaire d'avoir une approche plus réaliste», a déclaré à la presse le chef de la mission, Juan Carlos Lentijo, responsable de la protection contre les radiations à l'Autorité de régulation nucléaire espagnole.
 
Dans son rapport, l'équipe de l'AIEA conseille aux autorités nippones de ne pas perdre de temps à nettoyer des zones qui ne représentent pas de risque particulier pour la population, ce qui ne ferait qu'augmenter le volume des déchets dont le stockage pose problème.
 
«Les autorités devraient expliquer au public qu'il est plus important de se concentrer sur les doses de radiations qui peuvent être effectivement reçues par les personnes plutôt que sur les niveaux de contamination.»
 
«Le temps et les efforts consacrés à décontaminer partout, comme dans les forêts où l'exposition (aux radiations) est relativement faible, ne contribuent pas forcément à réduire les doses pour la population», souligne le rapport.
Le rapport final sera remis au gouvernement japonais d'ici le 15 novembre.
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus