Fukushima fuit encore: les poissons le prouvent

Le 26 octobre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Gare au congre de Fukushima.
Gare au congre de Fukushima.

Les niveaux élevés de radioactivité des poissons pêchés au large de la centrale de Fukushima pourraient indiquer qu'elle continue de fuir 19 mois après la catastrophe nucléaire, selon l'étude d'un expert américain.

Pour cet article, publié jeudi 25 octobre, dans la revue américaine Science, Ken Buesseler, chimiste à l'Institut océanographique de Woods Hole (Massachusetts, nord-est des Etats-Unis), a analysé les résultats des mesures de césium 134 et 137 effectuées par les autorités japonaises sur des poissons, des crustacés et des algues prélevés près de la centrale.

Selon les conclusions de l'étude, environ 40% des poissons pêchés dans les environs de la centrale accidentée ne sont pas consommables selon les normes nippones (100 becquerels par kilogramme de poids sec). Le scientifique précise toutefois qu'au large du nord-est du Japon, au-delà de la zone la plus proche de la centrale, la vaste majorité des poissons pêchés restent en dessous des limites autorisées pour la consommation.

Le chercheur souligne en outre que les niveaux de contamination dans presque toutes les espèces de poissons et crustacés ne diminuent pas. Mais ces niveaux varient selon les espèces, ce qui complique la réglementation par les pouvoirs publics.

Les résultats, selon Ken Buesseler, tendent à prouver qu’il existe deux sources de la pollution radioactive. «L’une est imputable à une fuite dans l’océan d’une nappe d’eau située sous la centrale. L’autre provient des sédiments qui sont déjà contaminés», a-t-il précisé à la BBC.

Généralement, les tissus des poissons de mer éliminent régulièrement le césium qu’ils contiennent. Le fait que les poissons pêchés soient toujours contaminés suggère bien la persistance d’un déversement dans l’eau de mer d’effluents radioactifs.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus