Fukushima: des déchets trouvent un exutoire transitoire

Le 26 février 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le futur site accueillera jusqu'à 50 millions de m3 de déchets radioactifs.
Le futur site accueillera jusqu'à 50 millions de m3 de déchets radioactifs.
VLDT

Au Japon, les choses progressent doucement. Avec près de deux ans de retard, les collectivités locales viennent d’autoriser la construction d’un site d’entreposage de déchets radioactifs.

Mercredi 25 février, des représentants de la préfecture de Fukushima ont conclu un accord avec les élus d’Okuma et de Futuba, deux villages fortement contaminés par les retombées de la catastrophe de Fukushima.

Concrètement, cette convention ouvre la voie à la construction d’un centre d’entreposage temporaire (ISF) de déchets radioactifs, issus de la décontamination des sols, des villages et des terrains agricoles.

un site de 16 km2

Selon l’Asahi Shimbun, le site s’étendra sur une superficie de 16 kilomètres carrés. Il pourrait donc accueillir jusqu’à cinquante millions de mètres cubes de déchets radioactifs, estiment les experts de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire français (IRSN). La durée des travaux est fixée à 18 mois.

Pour autant, quelques difficultés subsistent. L’état n’a, semble-t-il, toujours pas acheté les terrains sur lesquels l’ISF doit être installé. Quid également de la protection des travailleurs qui vont construire le site dans l’une des régions les plus contaminées de la préfecture de Fukushima?

Le sort des déchets n’est pas non plus connu avec précision. Ceux qui sont actuellement stockés dans la campagne de la région de Fukushima iront dans l’ISF, en principe pour quelques décennies. Le temps d’aménager un exutoire définitif. En revanche, rien n’est encore prévu pour les déchets issus du nettoyage des zones contaminées situées dans les préfectures voisines.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus