Fukushima, de nouveau refroidie

Le 20 mars 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Avec l'électricité, l'eau revient dans les piscines.
Avec l'électricité, l'eau revient dans les piscines.

L’exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima, Tepco, a annoncé ce mercredi 20 mars avoir relancé l'ensemble des systèmes de refroidissement des piscines de stockage du combustible usé, brutalement coupés lundi soir après une panne de courant d'origine inexpliquée [JDLE].

L'incident n'avait en revanche pas affecté l'injection d'eau dans les réacteurs 1 à 3 eux-mêmes, dont le combustible avait fondu à la suite de l'accident nucléaire de 2011, a souligné Tepco.?? L’électricien tokyoïte a précisé que la température de la piscine centrale, qui contient plus de 6.000 barres de combustible usé, est de 31,8 degrés Celsius lors de la relance du refroidissement, soit bien en dessous du seuil de sûreté fixé par Tepco à 65°.??

Hormis la piscine centrale, les autres piscines sont situées chacune dans le bâtiment abritant le réacteur dont elles ont hérité du combustible usé. Celle qui suscite le plus d'inquiétude est celle du réacteur 4, car elle est la plus remplie avec 1.330 barres de combustible usagé et 200 barres de combustible neuf.?? Tepco a précisé que la température de cette piscine avait été mesurée à 31° lors de la relance de son système de refroidissement.??Celles des piscines des réacteurs 1 et 3 étaient nettement plus basses, a-t-il ajouté.??

L'opérateur a souligné qu'aucune élévation du niveau de radioactivité n'avait été mesuré à proximité de l'installation.??



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus