Froid : la LPO appelle à fermer la chasse aux oies et canards

Le 30 décembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Dans un communiqué du 24 décembre, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a lancé un appel à la fermeture de la chasse dans le nord de laFrance où les oiseaux victimes du froid seraient devenus une cible trop facile pour les chasseurs.

 

La LPO dénonce un «  massacre d'oiseaux sans précédent dans le nord de laFrance ». Depuis la fin du mois de novembre, en raison de l’hiver particulièrement rigoureux de cette année, des dizaines de milliers d’oiseaux migrateurs qui hivernent habituellement aux Pays-Bas et en Belgique sont arrivés jusqu’en France, explique l’ONG.

 

«  Près de 5.000 oies rieuses, 5.000 bernaches nonnettes, des dizaines de milliers de canards siffleurs et quelques bernaches à cou roux, espèce menacée à l’échelle mondiale, ont été observés sur le littoral de la Manche »  explique la LPO

 

Or les oiseaux, «  déjà affaiblis par la difficulté à trouver les ressources alimentaires, sont chassés et dérangés nuit et jour » par les chasseurs, poursuit l’association qui s’inquiète «  d’un véritable carnage ». Elle cite en outre «  près de 5.000 canards siffleurs condamnés à rester posés en mer face à Sangatte, car empêchés par les chasseurs de s’alimenter dans les polders ».

 

Lors d’une rencontre, le 23 décembre, avec Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre chargée de l’écologie, Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO , a donc demandé la fermeture immédiate et totale de la chasse pour toute la durée de cet épisode météorologique sévère. Sans succès pour l’heure.

 

La chasse a toutefois été suspendue lundi 27 décembre pour une vingtaine d'espèces territoriales (limicoles, turdidés et alaudidés) jusqu’au 5 janvier 2011 inclus, par la préfecture du Pas-de-Calais. Mais cela ne concerne pas les oies et les canards du nord de l'Europe. Ce que regrette Nord nature environnement dans un communiqué du 28 décembre.

 

LaBelgique aurait déjà fermé la chasse à l'oie depuis le 29 novembre au lieu de la date officielle du 15 décembre.

 

En France, la chasse se ferme habituellement le 31 janvier pour les canards, et le 10 février pour les oies, précise Le Monde. Mais en cas de situation météorologique exceptionnelle, une interdiction de chasse peut être déclenchée dans le cadre de la procédure nationale « gel prolongé », établie en juin par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et applicable depuis le 1er décembre. Jean-François Mahé, chargé des relations extérieures à l'ONCFS, cité par le quotidien, estime que la suspension de la chasse des oies et canards, si le froid se maintient, sera effective «  dans les jours à venir ».

 

 

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus