Fribourg ne veut pas des gaz de schiste

Le 23 mai 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une première en Suisse: le canton de Fribourg a suspendu toute recherche d’hydrocarbure sur son territoire. La nouvelle ne touche en réalité que le seul permis d’exploration de gaz de schiste accordé, en 2008, à la société Schuepbach Energy. Ce permis couvre une superficie de 30.000 hectares.
 
Egalement active en Ardèche, la compagnie texane entendait obtenir une prolongation pour trois ans de son permis. Ce qui lui sera donc refusé. Pour expliquer sa décision, le canton suisse rappelle qu’il entend «favoriser les énergies renouvelables et l'utilisation économe et rationnelle de l'énergie».
 
Pour Werner Leu, géologue consultant de l’entreprise Schuepbach: «C’est une réaction de panique. Les autorités disent vouloir se passer des énergies fossiles mais nous dépendons à deux tiers de ces énergies. Par ailleurs, nous en sommes encore au stade des évaluations, le chemin jusqu’à l’obtention d’un permis de forage est extrêmement long et parsemé de règles très strictes à suivre».
La compagnie gazière peut se rassurer: elle dispose toujours du permis d’exploration accordé par le gouvernement de Vaud et portant, lui, sur 43.000 ha.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus