Fret: le rail plus touché par la crise que la route en Suisse

Le 17 mars 2010 par Gaëlle Fras
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En 2009, le volume de trafic de marchandises ayant franchi les Alpes suisses a marqué un net recul par rapport à 2008: -7,4% pour le transport routier et -17,7% pour le transport ferroviaire, indique le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (Detec), dans un communiqué du 15 mars.

Le rail a ainsi perdu des parts de marché par rapport à la route. En 2009, 61% du fret ont été transportés par rail, contre 64% l’année précédente. Deux raisons à cela: les routiers ont baissé leurs prix et la demande des marchandises habituellement transportées par le rail (acier, automobiles, bois et papier) a baissé du fait de la crise économique. Au total, rappelle le Detec, la Suisse a vu passer l’an dernier 1,18 million de poids lourds. Certes, c’est le niveau le plus bas observé depuis 10 ans. Mais il est encore deux fois supérieur au niveau visé par les autorités suisses. Conséquence: la pollution atmosphérique, le long des axes alpins, est aussi élevée que les années précédentes, dépassant les valeurs-limites dans la plupart des stations de mesure.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus