François Hollande suit la trace verte de ses prédécesseurs

Le 08 juin 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Rio+20, l'occasion d'un  premier discours présidentiel sur l'environnement
Rio+20, l'occasion d'un premier discours présidentiel sur l'environnement

Invité à s’exprimer, ce 8 juin, à l’ouverture du Forum organisé par le Club France Rio+20 à Paris, avant le sommet des Nations unies, François Hollande a prononcé son premier discours sur l’environnement.

«Une prise de conscience et un sursaut». Tel est l’appel de François Hollande à la veille du sommet qui se tiendra du 20 au 22 juin à Rio de Janeiro. «Nous savons bien que les conditions de réussite de ce sommet ne sont pas aujourd’hui réunies», a-t-il expliqué devant une assemblée regroupant des personnalités de la culture, de l’entreprise, des collectivités et des médias (1).

Il a ajouté qu’il fallait œuvrer dès aujourd’hui en faveur d’un «nouveau modèle de développement» et que la France devait «prendre sa part à l’émergence de cette nouvelle conscience».

Pour «montrer l’exemple», le pays réunira une conférence intergouvernementale prochainement, a-t-il rappelé, ajoutant simplement qu’un agenda serait arrêté pour les négociations et l’adoption de lois.

«Nous devons cesser d’être dépendants de nos importations d’énergies fossiles», a-t-il poursuivi sur la question énergétique. Nous devons également «réduire davantage encore nos émissions de CO2». Rien, en revanche, n’a filtré sur notre dépendance aux importations d’uranium.

A l’attention des entreprises engagées dans les énergies renouvelables, il a déclaré qu’elles seront soutenues «durablement, sans qu’à aucun moment une décision ne remette en cause les procédures fiscales ou les subventions».

«Pour nous, cette économie verte est aussi une condition de notre redressement productif», a-t-il affirmé, cette dimension économique comprenant aussi une dimension sociale (lutte contre la précarité énergétique). Une tarification progressive sera donc mise en place en matière d’électricité. Un sujet qui traîne depuis une bonne dizaine d’années.

Le président, qui se rendra à Rio+20, a déclaré qu’il avait trois objectifs pour cette conférence: un accès plus équitable et plus universel aux énergies renouvelables, la sécurité alimentaire (une agriculture durable et la préservation des terres arables des pays du Sud) et enfin le soutien à toutes les formes d’économie verte (économie sociale et solidaire comprise).

Enfin, il a appelé à l’élaboration de nouveaux indicateurs, intégrant la qualité de l’environnement, l’efficacité des politiques sociales, et les inégalités, soulignant que «nous continuons à penser en terme de PIB».

En matière de financements, «nous devons avancer sur la mise en œuvre de financements innovants», a-t-il dit, ajoutant que l’épargne devait être affectée à des causes utiles, comme le financement de l’économie, des PME, mais aussi du développement durable.

Sur la gouvernance, François Hollande a plaidé –comme ses prédécesseurs depuis Jacques Chirac- en faveur de la création d’une organisation mondiale de l’environnement, qui pourrait être basée à Nairobi. Il a aussi rendu hommage à la force du discours de François Mitterrand tenu à Rio en 1992, à celui de Jacques Chirac à Johannesburg, et même au Grenelle de l’environnement organisé par Nicolas Sarkozy.

Comme le président français, Vladimir Poutine a confirmé qu’il se rendrait au sommet des Nations unies sur le développement durable. 130 chefs d’Etat sont attendus. Barack Obama et Angela Merkel ont quant à eux décliné l’invitation.

http://www.elysee.fr/president/mediatheque/videos/2012/juin/discours-prononce-a-l-occasion-de.13371.html?search=&xtmc=&xcr=&offset=0&context=null

(1) Le Club France Rio+20 a été initié par le Comité 21. Il regroupe essentiellement des collectivités locales et des entreprises.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus