François Hollande sort son plan Vert

Le 16 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
François Hollande présente son Grenelle, avec des financements.
François Hollande présente son Grenelle, avec des financements.

L’ancien premier secrétaire du PS vient de publier un programme environnemental. Au menu : du Grenelle de l’environnement, financé notamment par une taxe carbone.


A mesure que les écologistes font planer une menace électorale pour les socialistes, les caciques du parti à la rose se mobilisent pour l’environnement. Dernier événement en date : l’organisation, mardi 14 décembre, d’un mini-colloque sur la transition écologique par Répondre à gauche, l’association proche de François Hollande. Une réunion organisée 8 mois après la publication par Pierre Moscovici d’un projet de programme pour le PS, fortement teinté de vert.


Que nous dit l’ancien compagnon de Ségolène Royal, éphémère ministre de l’environnement ? D’abord qu’il « est urgent d’agir ». Parce que « les ressources de la planète ne sont pas suffisantes pour que le monde vive sur le modèle de la société de consommation occidentale » ; parce que « de Copenhague à Cancun, les négociations climatiques peinent à avancer » ; parce que le Grenelle « a fait évoluer les mentalités mais a, en définitive, accouché d’une souris » ; parce qu’enfin il existe « un lien fort entre inégalités et écologie, que ce soit au niveau national ou international. »


Fort d’un tel constat, que propose le député de Corrèze ? D’une part, de redonner un coup de fouet à l’esprit du Grenelle, notamment en dotant l’environnement d’une « gouvernance plus démocratique et décentralisée ». Le président du conseil général de Corrèze propose de relancer les conférences de citoyens, achever la réforme de l’enquête publique, organiser des débats sur les technologies nouvelles et mieux former les grands de l’Etat aux problématiques environnementales.

D’autre part, d’adopter un plan de transition énergétique. Il s’agit tout à la fois de renforcer l’isolation des logements existants, et de développer les énergies renouvelables ainsi que les transports publics. Last but not least : « L’éclairage de nos villes devra être modernisé pour utiliser les nouvelles techniques économes en énergie et peu productrices de chaleur, et viser une diminution de l’intensité lumineuse des grandes zones urbaines. » Bref, l’écologie à la Hollande, c’est grosso modo le Grenelle retricoté. Avec, peut-être, une petite nuance : le financement. Contrairement au programme-fleuve de Jean-Louis Borloo (notamment sa partie rénovation d’habitat ancien), les propositions de François Hollande sont… financées.


L’ancien premier secrétaire du PS préconise d’utiliser les fonds structurels européens et de supprimer le taux réduit de TVA pour la restauration : mesure qui représente 2,35 milliards d’euros par an de manque à gagner pour le budget de l’Etat. Autre suggestion déclencheuse de polémique : le rétablissement de la taxe carbone. Celle-ci devrait frapper les entreprises déjà assujetties à la réalisation d’un bilan carbone. En clair, exit les PME et les ménages. En revanche, les 1.100 sites industriels participant au marché des quotas d’émission de gaz à effet de serre n’en seront pas dispensés. « Le montant de leur contribution serait calculé de manière que la somme du prix du quota et de la taxe carbone atteigne le taux plein de la contribution », indique Répondre à gauche. Ledit taux plein serait de 32 euros la première année, mais grimperait de 6  % par an, sur le modèle de ce que préconisait le rapport Rocard de juillet 2009.


Au total, François Hollande espère ainsi « lever », 5 milliards € par an pour financer son plan de transition énergétique.


Sa coordination sera assurée par un Commissariat à la planification écologique. Les cordons de la bourse devant être tenus par la Caisse du développement durable, anciennement Caisse des dépôts.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus