France Télécom: appels à la démission de la tête du groupe

Le 30 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Suite au nouveau suicide, le 24e en 18 mois, survenu lundi dans un site de France Télécom en Haute-Savoie, les députés PS et PCF réclament la démission du PDG, tandis que les syndicats appellent au départ de son adjoint.

La démission de Didier Lombard et la création d'une commission d'enquête parlementaire est «la seule issue possible», selon Benoît Hamon, porte-parole du PS, rapporte l’AFP. Mais les syndicats en interne désignent une autre cible, Louis-Pierre Wenes, le directeur général adjoint, à l’origine des nouvelles méthodes de management, selon des informations du Parisien et d’Europe 1.

La promesse de mettre fin à la mobilité systématique des cadres tous les trois ans (programme «Time to move»), annoncée lundi par le PDG, n'a pas convaincu. Une représentante de FO a exigé l'arrêt définitif des restructurations. CGT et FO souhaitent la «remise à plat de tous les outils d'évaluation individuelle et de mesure de la performance». CFE-CGC-Unsa et FO ont annoncé qu'ils allaient déposer plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui, selon l’AFP.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus