France : les niveaux de radioactivité sont restés stables en 2009

Le 03 février 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Sujet d’activité majeure de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), la surveillance radiologique de l’environnement est un travail ingrat.

Dans le bilan 2009 qu’il publie aujourd’hui 3 février, l’IRSN rappelle qu’il a réalisé près de 23.000 prélèvements, plus de 27.000 analyses et suivi 17 millions de mesures : l’environnement radiologique hexagonal reste stable.

« D’une façon générale, les niveaux de radioactivité mesurés en 2009 en métropole dans le cadre de la surveillance assurée par l’Institut sont stables, dans la continuité des dernières années, et se situent à un très bas niveau, c’est-à-dire proches ou en deçà des limites de détection des instruments de mesure utilisés », indique le communiqué.

L’une des rares évolutions notables est une légère hausse de la radioactivité sur les sommets des montagnes. La faute au manque de neige, durant l’hiver 2009, qui a réduit le confinement du rayonnement d’origine tellurique montagnard.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus