France et Pays-Bas: mauvais élèves de l’Europe des renouvelables

Le 12 février 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La France peine à développer ses énergies renouvelables.
La France peine à développer ses énergies renouvelables.
VLDT

Paris et La Haye sont les plus éloignés de leurs objectifs renouvelables pour 2020, indique Eurostat.

 

Bonne nouvelle: la consommation d’énergies renouvelables progresse dans l’Union européenne (UE). La part de l'énergie provenant de sources renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie a atteint 17,5% dans l'UE, contre 8,5% en 2004, première année pour laquelle les données sont disponibles, indiquent les dernières statistiques d’Eurostat, publiées ce mardi 12 février.

L’objectif assigné aux 28 par le paquet Energie Climat 2020 (20% d’énergies renouvelables) est donc à portée de main.

frange nordiste en tête

Sans surprise, la frange nordiste des pays membres de l’UE truste les meilleures places du peloton. Avec plus de la moitié (54,5%) de sa consommation finale brute d’énergie provenant de renouvelables, la Suède affiche la plus forte proportion de mégawattheures (MWh) verts, devant la Finlande (41%), la Lettonie (39%), le Danemark (35,8%) et l’Autriche (32,6%).

A l’inverse, on trouve les plus faibles proportions d'énergies renouvelables dans les bouquets énergétiques du Luxembourg (6,4%), des Pays-Bas (6,4%) et de Malte (7,2%).

17 Etats ne sont pas dans les clous

Onze des 28 Etats membres ont déjà atteint le niveau requis pour réaliser les objectifs qui leur ont été assignés pour 2020: Bulgarie, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Hongrie, Italie, Lituanie, Roumanie, Suède et Tchéquie. La Lettonie et l’Autriche doivent encore accroître de 1% leur part d’énergie verte pour atteindre leur but.

A l'autre extrémité de l'échelle, les Pays-Bas (à 7,4% de leur objectif national 2020), la France (à 6,7%), l'Irlande (à 5,3%), le Royaume-Uni (à 4,8%), le Luxembourg (à 4,6%), la Pologne (à 4,1%) et la Belgique (à 3,9%) sont les plus éloignés de leurs objectifs.

 

Réseaux. Dans un communiqué, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) indique avoir validé plusieurs projets de textes visant à accélérer l’élaboration des schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3REnR).


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus