France et Pays-Bas: mauvais élèves de l’Europe des renouvelables

Le 12 février 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La France peine à développer ses énergies renouvelables.
La France peine à développer ses énergies renouvelables.
VLDT

Paris et La Haye sont les plus éloignés de leurs objectifs renouvelables pour 2020, indique Eurostat.

 

Bonne nouvelle: la consommation d’énergies renouvelables progresse dans l’Union européenne (UE). La part de l'énergie provenant de sources renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie a atteint 17,5% dans l'UE, contre 8,5% en 2004, première année pour laquelle les données sont disponibles, indiquent les dernières statistiques d’Eurostat, publiées ce mardi 12 février.

L’objectif assigné aux 28 par le paquet Energie Climat 2020 (20% d’énergies renouvelables) est donc à portée de main.

frange nordiste en tête

Sans surprise, la frange nordiste des pays membres de l’UE truste les meilleures places du peloton. Avec plus de la moitié (54,5%) de sa consommation finale brute d’énergie provenant de renouvelables, la Suède affiche la plus forte proportion de mégawattheures (MWh) verts, devant la Finlande (41%), la Lettonie (39%), le Danemark (35,8%) et l’Autriche (32,6%).

A l’inverse, on trouve les plus faibles proportions d'énergies renouvelables dans les bouquets énergétiques du Luxembourg (6,4%), des Pays-Bas (6,4%) et de Malte (7,2%).

17 Etats ne sont pas dans les clous

Onze des 28 Etats membres ont déjà atteint le niveau requis pour réaliser les objectifs qui leur ont été assignés pour 2020: Bulgarie, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Hongrie, Italie, Lituanie, Roumanie, Suède et Tchéquie. La Lettonie et l’Autriche doivent encore accroître de 1% leur part d’énergie verte pour atteindre leur but.

A l'autre extrémité de l'échelle, les Pays-Bas (à 7,4% de leur objectif national 2020), la France (à 6,7%), l'Irlande (à 5,3%), le Royaume-Uni (à 4,8%), le Luxembourg (à 4,6%), la Pologne (à 4,1%) et la Belgique (à 3,9%) sont les plus éloignés de leurs objectifs.

 

Réseaux. Dans un communiqué, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) indique avoir validé plusieurs projets de textes visant à accélérer l’élaboration des schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3REnR).