Fossil Award: l’Arabie saoudite entre dans la légende

Le 07 décembre 2015 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ali al-Naïmi
Ali al-Naïmi

Et le gagnant est… l’Arabie saoudite! Pour la troisième journée consécutive, le Royaume wahhabite s’est vu décerner, lundi 7 décembre, un «Fossil of the Day Award» par le Climate Action Network (CAN), pour sa défense des énergies fossiles.

«Nous ne devrions pas faire de discriminations entre les différents types d’énergie»: étonnante remarque que celle d’Ali al-Naïmi, ministre saoudien du pétrole, peu enclin à voir un monde 100% énergies renouvelables. Ce qui tranche avec l’esprit de ce 8e jour de COP 21, qui a vu plusieurs annonces en leur faveur.

La deuxième place revient aux Etats-Unis, qui «insistent désormais pour que les pays vulnérables [au réchauffement] retirent la question des compensations de la table des négociations et qu’ils ne l’y remettent plus jamais», dénonce le CAN, qui y voit une négation de l’esprit même des négociations.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus