Forum mondial de l’eau 2012 : forum des solutions ?

Le 18 janvier 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Quatorze mois avant l’ouverture du forum mondial de l’eau, qui aura lieu du 12 ou 17 mars 2012 à Marseille, les réunions de préparation se poursuivent. Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre en charge de l’écologie a rappelé, aujourd’hui 18 janvier, les enjeux prioritaires pour la France.

Les 300 représentants de 55 pays qui se réuniront pour le 6e forum mondial de l’eau devront faire des propositions pour donner accès à l’eau potable aux millions de personnes qui en sont dépourvues, financer les installations de traitement, gérer la sécurité de l’approvisionnement dans les zones frontalières (assurer la coopération et gérer les conflits) et opérer des synergies entre l’eau, la santé, l’alimentation et l’énergie (dans le JDLE).

Une première étape a été franchie, en 2010, avec la reconnaissance du droit à l’eau comme un nouveau droit de l’homme fondamental (dans le JDLE). « Il s’agit désormais de le rendre effectif par l’investissement dans des infrastructures durables, par la protection des ressources, l’amélioration de la planification et de l’aménagement du territoire… », souligne le communiqué du 18 janvier.

En ce qui concerne l’utilisation des cours d’eau internationaux, la France souhaite promouvoir la convention des Nations unies - qu’elle a récemment ratifiée -, qui fait de l’eau un facteur de coopération entre les Etats (dans le JDLE).

Le forum de Marseille doit également « permettre au plus grand nombre possible d’autorités locales d’adhérer au Pacte d’Istanbul (forum 2009), qui vise à améliorer la gouvernance de l’eau et à orienter les politiques locales vers une gestion durable des ressources et des infrastructures ».

L’hôtel de Roquelaure souhaite enfin la mise en place d’un suivi efficace des décisions prises lors du forum. Cela pourrait passer par exemple par le biais électronique.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus