Forte progression des ENR électriques françaises

Le 08 septembre 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les barrages français ont bien turbiné au printemps.
Les barrages français ont bien turbiné au printemps.
DR

Les centrales hydroélectriques ont accru leur production trimestrielle de plus de 15%.

Les bonnes nouvelles se suivent dans le secteur des énergies renouvelables électriques.

Suivant la publication du projet de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), le ministère de l’environnement a lancé, ces derniers jours, deux gros appels d’offres triennaux solaires: 3.000 mégawatts crête de centrales au sol et 1.350 MWc de centrales photovoltaïques intégrées au bâtiment.

728 MW raccordés

Le premier semestre a également été très favorable aux énergies renouvelables électriques. Dans le panorama de l’électricité renouvelable, qu’ils publient ce jeudi 8 septembre, les gestionnaires de réseau (RTE, Enedis) soulignent que 728 MW de capacités nouvelles ont été raccordées depuis le début de l’année: «La plus forte évolution trimestrielle des quatre dernières années».

La puissance installée du parc ‘vert’ métropolitain s’établit désormais à 44.750 MW, soit 87% de l’objectif fixé pour 2018 par la PPE. Le parc hydraulique représente toujours plus de la moitié des capacités (57%), devant l’éolien (24%) et le solaire (15%).

27,7 TWh produits

Au second trimestre, la production d’électricité renouvelable a atteint 27,7 térawattheures, en progression de 11% par rapport à la même période de l’année passée. Sur une année glissante, la production atteint 94 TWh, indique le rapport.

Le taux de couverture moyen de la consommation d’électricité par les énergies renouvelables a été de 26%, entre avril et juillet 2016 et de 19,8% sur une année glissante. Ce taux élevé s’explique par une forte production des centrales hydroélectriques, qui ont couvert 18% de la demande trimestrielle (19,1 TWh, +15,5% par rapport au second trimestre 2015).

Objectif PPE

L’étude porte aussi un regard prospectif sur les filières. Au 30 juin dernier, la capacité des projets en attente d’un raccordement s’élevait à 14.187 MW: 7.958 MW d’éolien terrestre, 3.258 MW d’éolien marin, 2.075 MWc d’installations solaires, 398 MW et 498 MW de centrales hydrauliques. Si tous ces projets sont rapidement mis en service et raccordés, la puissance du parc renouvelable flirtera avec les 59.000 MW, soit 115% de l’objectif fixé par la PPE pour 2018. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus