Forte hausse des prix européens de l’énergie en 2012

Le 28 mai 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un tiers des Bulgares est en situation de précarité énergétique.
Un tiers des Bulgares est en situation de précarité énergétique.
eu-silc

Il n’y a pas à dire, l’ouverture à la concurrence des marchés européens de l’électricité et du gaz est une réussite. Reste à savoir pour qui. Pas pour les ménages en tout cas. Dans un communiqué, publié mardi 28 mai, Eurostat annonce que les prix de l’électricité pour les ménages européens (UE 27) ont augmenté de 6,6%, entre 2011 et 2012. Pour la même période et la même catégorie de consommateurs, les prix du gaz naturel ont bondi de 10,3%.

Bien évidemment, il ne s’agit là que de prix moyens. Les plus fortes hausses ont été enregistrées à Chypre (+21%), en Grèce (+15%), en Italie (+11%), en Irlande et au Portugal (+10% chacun) ainsi qu’en Bulgarie, en Espagne et en Pologne (+9% chacun). De petites baisses ont, en revanche, été relevées en Suède (-5%), en Hongrie (-2%) et en Finlande (-1%). Les prix sont restés stables au Danemark et à Malte.

Exprimés en euros, les prix les plus bas au second semestre 2012 étaient observés en Bulgarie (9,6 euros pour 100 kilowattheures), en Roumanie (10,8 €) et en Estonie (11,2 €) et les plus hauts au Danemark (29,7 €), à Chypre (29,1 €), en Allemagne (26,8 €) ainsi qu’en Italie (23 €). Le prix moyen de l’électricité dans l’UE27 était de 19,7 € pour 100 kWh. En France, le prix moyen de la centaine de kWh était de 14,5 €, en hausse de 2% en un an.

Entre le deuxième semestre 2011 et le deuxième semestre 2012, les plus fortes hausses du prix du gaz domestique ont été observées en Lettonie (+21%), en Estonie (+19%) ainsi qu’en Bulgarie (+18%), tandis que la seule baisse a été relevée en Slovénie (-8%). Les prix en Belgique, au Danemark et en Slovaquie sont quant à eux restés stables ou pratiquement stables. En France, le prix moyen de la centaine de kWh était de 6,8 €, en hausse de 5,6% en un an.

Exprimés en euros, les prix moyens du gaz domestique étaient les plus faibles au deuxième semestre 2012 en Roumanie (2,7 € pour 100 kWh), en Slovaquie (5,1 €) et en Estonie (5,2 €), et les plus élevés en Suède (12,7 €), au Danemark (10,8 €) ainsi qu’en Grèce (10,2 €). Le prix moyen du gaz dans l’UE27 était de 7,2 € pour 100 kWh.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus